La corneille - Logo header

Les veillées de la Corneille, notre évènement mensuel

S'émerveiller
Les veillées de la Corneille, notre évènement mensuel
La Corneille
4/4/2024

Chaque mois, le temps d’une soirée, La Corneille vous donne rendez-vous pour échanger, débattre et s’émerveiller autour des grands enjeux de la biodiversité. En présence de chercheurs, de penseurs, d’artistes et du public, petites et grandes histoires s’entremêlent et interrogent notre rapport au vivant, pour une bonne vieille veillée “au coin du feu”.

La Corneille sort de vos écrans et lance sa première saison d’évènements consacrés au vivant : “les veillées de la Corneille”.

Chaque mois, le temps d’une soirée, nous nous retrouvons pour échanger, débattre et s’émerveiller autour des grands enjeux de la biodiversité.

1h30 dans la pénombre et dans une ambiance intimiste pour interroger notre rapport au vivant.

En présence de chercheurs, de penseurs, d’artistes et du public, récits intimes et scientifiques s’entremêlent autour d’une bonne vielle veillée “au coin du feu”.

Capitalisme et nature : 26 mars 2024

Quoi de mieux que des histoires au coin du feu pour aborder la fable du capitalisme ? Pour sa première veillée ce 26 mars, La Corneille a invité l’économiste Timothée Parrique et le rappeur Lémofil à témoigner de ce que notre modèle économique signifie pour le vivant.

(Re)vivez cette première rencontre en reportage juste ici

Les épopées sauvages : 30 avril 2024

La diversité du vivant est affaire d’histoires. Des rencontres inattendues, aux sons incongrus, Laurent Tillon et Chasseur de sons se sont prêtés à l’exercice de la Veillée, pour nous raconter leurs plus belles épopées sauvages, au coin du feu.

(Re)découvrez les histoires partagées ce soir-là

Les partitions du vivant : 28 mai 2024

Des écosystèmes lointains à ceux du quotidien, le vivant regorge de chants et de chuchotements, de murmures et de bruissements… Explorer ces paysages sonores et ce qu’ils nous inspirent, voilà l’enjeu de notre troisième veillée au coin du feu !

Le 28 mai 2024, en compagnie du chercheur et de l’auteur Jérôme Sueur, du collectif de danse Minuit 12 et de la violoncelliste Olivia Gay, nous avons tendu l’oreille aux sons et au silence du vivant.

(Re)vivez la soirée en reportage

“Le sauvage n’existe pas” : 25 juin 2024

Protéger la biodiversité, oui, mais à quel prix ? L’histoire des politiques de conservation de la nature n’est pas toute rose. À travers le monde, la colonisation a conduit à la mise sous cloche de territoires entiers et à l’éviction des populations locales. Construite autour du mythe d’une nature vierge, la protection de la nature a bien souvent invisibilisé les savoirs des peuples autochtones ainsi que leurs interactions avec les écosystèmes.

Le 25 juin 2024, en compagnie de l’historienne Hélène Blais, de la directrice de l’ONG Survival International en France Fiore Longo, et du slameur Sendo nous avons exploré l'héritage de la colonisation dans nos politiques de conservation.

(Re)découvrez en détails les échanges de cette soirée juste ici

"Les oiseaux : symboles de liberté" : 2 juillet 2024

Moineau domestique, Chardonneret élégant ou encore Mésange bleue, au fil des luttes sociales et politiques les oiseaux sont devenus dans notre imaginaire des symboles de liberté. Pour sa dernière veillée au coin du feu de la saison, La Corneille est partie à la découverte du lien si particulier entre oiseaux, contestations et révoltes.

Le 02 juillet 2024, en compagnie de l’écrivaine Seham Boutata, de l’anthropologue et philosophe Frédéric Keck, de la créatrice de masques naturels Donadoni Masques et de la comédienne Marine Giraudet, de la compagnie Arborescent.e.s.

Les veillées de la Corneille, notre évènement mensuel
Toute l'équipe est derrière cet article !
À découvrir

Dans la même rubrique

Éclairer

a black and white photo of an orange object

Uciaes ilis eturi beaqui ut fuga. Luptatqui dolupictate pellorent.
Arum ea sedis sin estinum laut idelibus nosto eicatib erumet
Uciaes ilis eturi beaqui ut fuga. Luptatqui dolupictate pellorent.